Un jour, un destin: Alexandra David-Néel

Suite au 8 mars,
nous avons souhaité rendre hommage et faire découvrir des femmes qui ont marqué l’histoire. De la science aux arts en passant par le sport, certaines personnalités ont ainsi amené leur pierre à l’édifice sur le long chemin de l’égalité.

Continuons cette semaine de découverte avec le portrait d‘Alexandra David-Néel,  première femme d’origine européenne à séjourner à Lhassa au Tibet.

 

 

Louise Eugénie Alexandrine Marie David, plus connue sous le nom d’Alexandra David-Néel, née le à Saint-Mandé, morte à près de 101 ans le 8 septembre 1969 à Digne-les-Bains, est une orientaliste, tibétologue, chanteuse d’opéra, féministe, journaliste, écrivaine et exploratrice, de nationalités française et belge.

Elle est considéré comme la plus grande exploratrice du 20ème siècle.  En 1924, elle est la première occidentale à parcourir le Tibet et à entrer dans “la ville interdite” de LHASSA. Elle pénètre dans cette dernière déguisée en moine chinois!

Chanteuse d’opéra, féministe, journaliste, écrivaine, sans limite, elle a toujours mené sa vie selon ses envies.