DEMOS

Découvrez le projet Démos !

Démos à Grand Paris sud:

Un premier orchestre au diapason (2016-2019)

Projet –phare de la Philharmonie de Paris, depuis novembre 2016, Démos monte avec les enfants de Grand Paris Sud son tout premier orchestre sur une durée de 3 ans.

Ils sont 105, âgés de 7 à 12 ans et ils habitent Courcouronnes, Evry, Grigny, Ris- Orangis, Lieusaint, Nandy  et Savigny-le-Temple.

 

Le projet Démos est un projet de démocratisation culturelle centré sur la pratique musicale en orchestre.

Dans une cohérence pédagogique et artistique globale, il propose un apprentissage de la musique classique à des enfants ne disposant pas, pour des raisons économiques, sociales et culturelles, d’un accès facile à cette pratique dans les institutions existantes.

Il s’agit d’enfants de 7 à 14 ans habitant dans des quartiers relevant de la « Politique de la ville » (quartier du centre ville et quartier des droits de l’homme, pour Savigny-le-Temple)  ou dans des zones rurales éloignées des lieux de pratique.

L’objectif consiste donc pour l’équipe de la Philharmonie de Paris, à lever les freins social et culturel pour contribuer au développement personnel des jeunes et créer une dynamique territoriale innovante.

 

Pédagogie collective : mode d’emploi

 Pour la création de leur orchestre, les enfants consacreront 4 heures par semaine à l’apprentissage musical. Répartis en sept groupes de quinze et par famille d’instruments, ils seront encadrés par deux musiciens et un professionnel du champ social, socio–culturel ou de l’animation. Des temps personnalisés se tiendront en petit effectif, ainsi qu’une répétition générale chaque mois. En perspective, des concerts à donner régulièrement et une grande représentation tous les ans.

D’ici là, placés sous la direction du chef d’orchestre Quentin Hindley, les enfants travaillent avec différents intervenants artistiques : danseur, chef de cœur et musiciens.

 

La clé du jeu en orchestre : être ensemble

 Démos privilégie les apprentissages collectifs qui favorisent à la fois le plaisir, le lien social et la musicalité. Le jeu en orchestre offre d’emblée des résultats musicaux intéressants et motivants.

La musique est introduite dès les débuts de l’apprentissage : il s’agit de faire sonner l’instrument et de jouer collectivement des pièces de répertoires arrangées pour s’adapter aux niveaux des enfants.

Les notions théoriques (lecture, écriture…) sont intégrées progressivement avec la pratique.

La pratique du chant et la danse favorise une approche corporelle de la musique et de l’instrument au bénéfice de l’expression artistique.

 La motivation des parents dans l’accompagnement de leurs enfants et leur adhésion aux objectifs éducatifs constituent des clés de réussite pour le projet Démos. Chaque rencontre avec eux est l’occasion d’échanger sur le projet. Démos leur propose d’entrer dans une approche sensible de ce que vivent leurs enfants en participant à des ateliers conçus pour eux.

Enfin il s’agit plus largement de faire entrer la musique dans la vie familiale quotidienne.

En effet, au-delà du seul plaisir de l’écoute, Démos défend l’idée que la musique doit jouer un rôle essentiel dans la vie sociale.

                              

Le travail social au sein de Démos

 Le projet Démos se base sur la coopération de professionnels aux identités plurielles.

Dans la répartition des rôles au sein du projet Démos, les musiciens œuvrent du côté de la pédagogie musicale et les référents sociaux œuvrent du côté de la pratique sociale. Ensemble, ces acteurs du projet Démos viennent  se souder autour  d’un objectif commun : l’enfant.

C’est aux référents sociaux d’accompagner l’enfant dans sa globalité pour rendre possible l’éducation musicale.

Le versant social du projet Démos s’attache à réfléchir à l’environnement de l’enfant : l’identité propre de l’enfant, la famille (parents et fratrie), la structure sociale, l’école…

Les référents sociaux tissent des liens entres les différents partenaires du territoire et les professionnels du projet et les familles.

 

La philharmonie et le projet Démos sur notre territoire : Grand Paris Sud

 Les territoires formant l’orchestre Démos Grand Paris Sud sont :

Evry : Cuivre

Nandy et Ris orangis : Bois

 Courcouronnes, Grigny, Savigny-le-temple et Lieusaint : Les cordes    

 

Les ateliers du groupe de Savigny  ont lieu :

Tous les lundis au Conservatoire Gabriel Fauré  de 17h45 à 19h15

Tous les mercredis au centre social F. Dolto de 14h à 16h

 

Les Tuttis

En musique, c’est un moment où tous les instruments d’un orchestre jouent ensemble sur une partition.

Pour l’orchestre Démos Grand Paris,

les tuttis : c’est  toutes les 6 semaines soit une ½ journée soit en stage de 2 jours.

les tuttis se passent à la Philharmonie de Paris, où dans un espace culturel du territoire : Le théâtre de Sénart, le théâtre de l’Agora…

Quel privilège de fréquenter les coulisses, la scène et les gradins de ces espaces culturels !

 

 

 


Notre 1ère Année  (2016/2017)


Objectifs de 1ère année

  – Contribuer au développement personnel des jeunes

Favoriser une pratique artistique collective : danse et chant
– Découverte musicale et Apprentissage de l’instrument
– Participer au vivre ensemble
– Impulser une dynamique culturelle

     

Constitution d’un groupe d’enfants

Au sein du centre social F.Dolto : proposition à l’adhésion du projet aux enfants fréquentant la structure sociale et de l’accompagnement scolaire de Pierre Brossolette.

Et présentation du projet Démos aux familles et aux des enfants.

 

Découverte des apprentissages artistiques

Découverte du chant, de la musique classique et de la danse.

 En Janvier, après que les jeunes se sont approprié la pratique artistique.

Ils font entrer dans la musique à travers le répertoire baroque et un extrait du Bourgeois gentilhomme de Lully ; ainsi que dans le chant avec un morceau contemporain de Léonard Bernstein.

 Remise officielle des instruments en Février 2017, en présence de M. Faure , M. Rétoré Grand Paris Sud et Mme Delacourt conseillère municipal à la culture

Choix des instruments pour chacun et chacune :

Binta et Malorie : Contrebasse,

 Maïssa et Louiza : Violoncelle,

 Kaïna, Chaïnez, Shaïna et Yssiène : Alto,

Marion, Arithiana, Kadidja, Fatimetou, Kenza, Dolia et Ashwaty : Violon

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Les jeunes savigniens sont encadrés par une altiste : Cécile, une violoncelliste : Cécilia, altiste, et un contrebassiste, Bernard, qui est aussi professeur au conservatoire Gabriel Fauré.

 

En Mai, le conservatoire convie le groupe des jeunes Démos au spectacle musicale « Max et les Maximonstres » composé d’instruments à cordes  anciens et  modernes.

Dés la proposition du projet Démos, la direction du conservatoire est un partenaire qui permet de créer des passerelles, d’intégrer des lieux dans la vie de l’enfant, afin qu’il poursuive la musique.

 

En Juin, c’est la représentation de fin d’année, dans la grande salle Pierre Boulez de la Philharmonie de Paris.

Dans cette sublime salle de concert, les jeunes artistes en herbes réalisent le concert tant attendu.

Quelle fierté pour tous. Il faut le vivre pour le croire ! 

Découvrez ce grand moment ici !

En concert à la Philharmonie Feuille de Savigny numéro 394/ juin 2017

Retour sur le Concert Feuille de Savigny numéro 396/ septembre 2017

 

 


 Notre  2ème Année (2017/2018)


 

Pour reprendre l’année, dans un esprit de groupe,  le groupe passera un après-midi ludique au bowling du Carré Sénart. photo

Reprise en musique à l’occasion de la journée du patrimoine le 16 septembre, représentation au Théâtre de l’Agora, à Evry.

Et jeu de piste en équipe 

Fin octobre, 1er Tutti au Théâtre de l’Agora pendant 2 jours. Nous découvrons le nouveau programme musical de l’année.

Une pièce classique : Gustav Holst, extraits des planètes (Mars et Jupiter) et

Une pièce de tradition orale : Dahmane  El Harrachi – Eli Fat Mat

 (Chant algérien, lien https://www.youtube.com/watch?v=LU3VoMADFU0)

Les objectifs  de cette 2ème année

–  Développer la pratique instrumentale
– Découverte des notions théoriques musicales
– Renforcer le lien sociale et la connaissance des jeunes.
– Valoriser les jeunes dans leurs apprentissages
– Initier des projets et des passerelles artistiques