Portrait de bénévole : Chantal Judic, atelier scrabble

Chantal Judic : bénévole tout simplement…

– Chantal, pourquoi fais-tu du bénévolat,  au centre social ?

─ En fait, je fréquentais  l’atelier scrabble l’année dernière, en tant que simple adhérente du centre social. Patricia Avril était l’animatrice  bénévole de cet atelier. Comme elle a souhaité se consacrer à d’autres activités, j’ai donc tout naturellement  postulé pour faire du bénévolat afin que l‘atelier ne s’arrête pas. Il faut dire que j’ai toujours aimé jouer au scrabble. Je dois dire que j’aime le jeu  en général. J’ai une vie bien remplie où je m’occupe des autres presque tout le temps, mais ces deux heures sont un temps exclusivement pour moi, un moment de détente et de convivialité que je ne manquerai pour rien au monde et les autres personnes du groupe non plus, je pense. Nous jouons tous les lundi après-midi de 14h à 16h, voire 16h30. De temps en temps, nous faisons un thé ou un café et pour le goûter, chacun contribue comme il le souhaite. »

L’atelier scrabble se déroule dans la bibliothèque du centre social Françoise Dolto.

C’est un lieu calme, plutôt agréable qui favorise la concentration. On dit que jouer au scrabble est une belle gymnastique qui fait fonctionner les neurones et travailler la mémoire. Le groupe de scrabbleurs est constitué d’une majorité de retraités. Actuellement, il y a six participants, 2 hommes et 4 femmes.  Nous avons constitué deux groupes parce que c’est compliqué de jouer à six autour d’un jeu. Nous utilisons donc deux jeux de scrabble. En cas de désaccord sur un mot, nous consultons « l’officiel du jeu de scrabble », c’est une sorte de dictionnaire, une liste officielle des mots autorisés.  Si vous souhaitez  faire du bénévolat, tisser du lien,  sortir de l’isolement, ou tout simplement venir jouer au scrabble, vous êtes les bienvenus, quel que soit votre âge.

Merci de contacter Fatiha EL ALLAKI.

 

Mots-clés : , ,